Nos vins

Fiche technique



Rouge : 35 % Merlot ; 60 % Cabernet Sauvignon ; 5% Petit Verdot Blanc : 80 % Sauvignon ; 20 % Sémillon


- Sol et sous-sol :
Nappe de graves pyrénéennes de type Gunz

- Superficie du vignoble :
23.20 hectares (20.50 hectares en rouge,
2.70 hectares en blanc)

- Âge moyen du vignoble :
25 ans

- Densité de plantation :
6 900 - 10 000 pieds par hectare

- Vendanges :
rouge : cueillette à la main, tri sur tombereau à la vigne
Blanc : cueillette à la main en cagettes, pressurage des grappes et débourbage en cuve inox
- Vinification :
Rouge : Fermentation alcoolique et macération à température contrôlée (25°-28°) en cuve inox
Macérations post fermentaire à 30° pendant 10 jours environ avant écoulage en cuve.
Fermentation malolactique en cuve.

Blanc : Fermentation en barrique .

- Elevage :
Vins rouge : 12 mois, 30 % barriques neuves

Vins blancs : En barrique 20 % neuves sur lie fine avec batonnage hebdomadaire.


Château Picque Caillou Rouge représente environ 60-70 % de la production totale c’est-à dire 65 000 à 80 000 bouteilles livrées en caisses bois de 12 bouteilles.

Château Picque Caillou Blanc représente 7000 à 8000 bouteilles livrées en caisses bois de 6 bouteilles.

La Réserve de Picque Caillou Rouge, notre second vin représente 30 000 à 45 000 bouteilles livrées en cartons de 6 bouteilles.


Découvrez les vidéos de Picque Caillou

Découvrez nos étiquettes

Dégustation de Jean Claude Berrouet



Découvrez la dégustation verticale du château Picque Caillou par Jean-Claude Berrouet :

Dégustation réalisée le 12 janvier 2011 en collaboration avec madame Valérie Lavigne


Sélectionnez un millésime

Millésime 2009


Rouge :

Après 12 mois d’élevage en barrique, remonté en cuve, non collé.
La couleur est très intense, presque pourpre.
Nez très frais, avec beaucoup de pureté aromatique.
Les aromes du bois sont présents mais bien intégrés.
En bouche, le vin est très construit avec une suavité et une sensualité plus moderne que les millésimes précédents.
Beaucoup de volume en milieu de bouche avec des tannins serrés mais très murs.
Une grande réussite à regoûter après la mise en bouteille.

Blanc :

couleur pâle aux reflets verts.
Le nez est intense, un peu compoté, pâte de coing, poire, l’attaque est fraiche et charnue, la finale est suave.
A boire sans tarder.